Conseils utiles

L'empathie, pourquoi est-il important de pouvoir faire preuve d'empathie?

Pin
Send
Share
Send
Send


L'empathie ou l'empathie est la capacité de ressentir la même chose que les autres. Cette compétence est importante pour nouer de nouvelles relations et préserver les relations existantes. Certaines personnes ont cette compétence par nature, d'autres ont plus de difficultés à se sentir comme leurs proches. Si vous comprenez que vous ne savez pas comment vous mettre à la place d'un autre cheloevka, vous pouvez travailler sur certaines choses pour développer l'empathie en vous-même. Cet article traite de l'importance de l'empathie et de la manière dont vous pouvez développer cette compétence en vous-même.

Qu'est-ce que l'empathie?

L'empathie est la capacité de sympathiser avec n'importe quelle créature vivante, pas nécessairement une personne. L'empathie se manifeste à la vue d'un animal malade vis-à-vis d'étrangers ayant subi de graves chocs. Une personne sympathise avec les héros de livres ou de films, imprégnés d'un scénario. Il est important de comprendre que l'empathie est la capacité d'écouter une personne et de lire des signaux faciaux, des mouvements. Après avoir reçu les signes, une personne capable d'empathie parlera à la victime et lui apportera son soutien.

Qu'est-ce que l'empathie? Est-ce une compétence semblable à une sympathie ou un roturier? L'empathie diffère de la sympathie en ce que la personne regrette non seulement les personnes en difficulté, mais est aussi complètement imprégnée du problème. Cette compétence permet de comprendre les autres et de se rapprocher d’eux.

L'empathie n'est pas nécessairement une action. Une personne compatissante n'est pas nécessaire pour résoudre les problèmes d'une autre. Bien que le niveau d'assistance ne soit pas mesuré, il dépend déjà de la situation spécifique. L'empathie peut être appelée le revers de l'égoïsme. Une personne compatissante se distingue par sa bonne disposition, sa capacité à aimer, à voir de bonnes qualités chez les gens. Une telle personne est guidée par la force spirituelle, qui est connectée à la vue des personnes en détresse.

Pourquoi est-il important d'être empathique?

La compassion se manifeste de différentes manières. Le niveau d'empathie dépend de la personne proche ou inconnue qui est devant nous. Une personne empathique accepte la douleur et se traverse. Rappelez-vous comment vous réagissez aux moments touchants dans les films. Beaucoup sont incapables de résister aux larmes. De telles expériences soulagent la tension, vous aident à apprendre à exprimer vos sentiments.

La condition décrite est appelée empathie émotionnelle. Ces personnes réagissent brusquement aux événements positifs et tristes. Un attentat terroriste dans un autre pays provoque des larmes, la victoire aux Jeux olympiques est une joie et un rire. En réponse à des problèmes survenant dans le monde entier, une personne ne contrôle pas ses émotions, son équilibre émotionnel le quitte.

Toute question nécessite un terrain d'entente. Pourquoi est-il important d'être empathique?

Augmente l'estime de soi. Aider les autres donne de la force. Ils ont confiance en leurs propres actions et actes. Un homme avance, gagnant le respect des autres.
Saturation spirituelle et rapprochement. Les ennuis avec un ami vont renforcer l’amitié. Rien ne rassemble les époux comme un chagrin commun. À condition que les gens ne se détournent pas les uns des autres, mais apportent soutien et empathie.
Durcissement de la vie. Vous ne pouvez pas vivre dans une cage en or sans remarquer la souffrance des autres. Un événement désagréable peut vous arriver à tout moment. L'habileté de l'empathie aide à se préparer aux problèmes supposés. Ayant rencontré des difficultés similaires avec une autre personne, vous analyserez la situation et en déduirez le modèle de comportement correct. En conséquence, préparez-vous aux surprises du destin.

Compassion pour une autre personne, n'allez pas trop loin. La sympathie constante ne mènera pas à un résultat positif. Vous serez épuisé et habituerez un être cher à une pitié inutile.

Comment développer l'empathie?

Pour commencer, les sentiments doivent être retirés. Une personne qui réprime ses émotions ne comprend pas quand elle éprouve de la joie ou de la tristesse, ne peut pas faire preuve d'empathie avec les autres. La compassion est basée sur la compréhension des sentiments, l'observation, la communication, une attitude compatissante envers les autres.

Comment développer l'empathie?

Exprimez vos sentiments. Ne noyez pas les émotions avec un verre de boisson forte. Laissez les sentiments aller dehors. N'ayez pas peur de la douleur, après l'émancipation émotionnelle, un soulagement suivra.
Apprenez à écouter. Par intonation, gestes, expressions faciales, il est facile de déterminer ce qui se passe réellement avec une personne. Posez des questions dirigées, prenez intérêt aux problèmes des autres. Laissez la personne parler et partager ses problèmes.
Mettez-vous à la place de l'interlocuteur. Ceci est un exercice simple pour ceux qui aiment lire des livres. Imaginez que vous êtes le personnage principal et que les événements racontés par un ami vous arrivent. En conséquence, les sentiments et les émotions ressentis par l'interlocuteur seront resserrés.
Montrer des signes d'attention. Parfois, il vous suffit de hocher la tête, de caresser votre épaule, de regarder dans les yeux pour faire comprendre à une personne que vous êtes sympathique. Un regard manquant, l'affichage de courriers électroniques ou la lecture de messages sur le téléphone indiqueront clairement à l'interlocuteur que vous n'êtes pas intéressé. Pour créer la confiance en une personne, partagez une histoire similaire.

Après avoir terminé ces exercices, passez à des méthodes complexes. Faites preuve d'empathie envers les étrangers ou les personnes que vous n'aimez ni ne respectez pas. Lorsque vous communiquez avec une personne, participez à une discussion, posez des contre-questions et ne faites pas que parler de votre vie.

Empathie chez les enfants

Pour vérifier si votre bébé est prêt à sympathiser avec les autres, observez son comportement. Comment réagit-il si un pair casse un jouet? Il existe trois options pour le développement des événements: le bébé pleurera ou frappera le «malade», ne fera pas attention ou rira en réponse. Les deux dernières réactions indiquent que le sentiment d'empathie de votre enfant est inconnu. Prenez note et après que l'enfant atteigne l'âge de 3 ans, commence à agir.

L'empathie chez les enfants se manifeste de différentes manières. Un enfant sympathique sera attentif aux larmes, sera contrarié ou pleurera. Les enfants capables de compassion réagissent à l'intonation de leurs parents, expressions du visage. L'empathie favorise le développement d'habiletés utiles de l'enfant: évaluation émotionnelle adéquate de ce qui se passe, souci de la nature, des proches. Ces qualités sont nécessaires à la formation d’une personnalité mature et performante.

L'empathie chez les enfants d'âge préscolaire

Aucune méthode universelle ne permet de transformer un enfant indifférent en enfant empathique. Les fondations sont posées par les parents et les proches qui sont entourés. Il faudra des années aux enfants d’âge préscolaire pour développer l’empathie. Ne remettez donc pas la vaccination à plus tard. Pour gagner en réactivité, suivez ces règles:

Gardez une trace de l'atmosphère émotionnelle dans la famille. L'enfant copie les actions des parents, lit leurs informations, répète des mots, des habitudes. Montrez par votre exemple comment les personnes proches communiquent. Faites preuve de sympathie, demandez comment s'est passée la journée, offrez de l'aide, prenez soin de vous en cas de maladie.
Soyez un exemple à suivre. En règle générale, les personnes deviennent isolées dans leur famille et restent indifférentes aux problèmes des autres. Montrez que vous participez activement à la vie des grands-parents, en passant du temps avec vos amis. Aidez des étrangers dans des situations désagréables. Il suffit de commencer petit, de proposer à l'enfant de céder le passage à une personne âgée et d'expliquer qu'il est difficile pour lui de rester debout.
Encouragez votre enfant à montrer ses sentiments. Remercie le bébé s'il a aidé ou participé. Soutien si l'enfant a le désir d'aider les autres. Même si les actions effectuées vous semblent une bagatelle. Par exemple, sauver une fourmi de la pluie.
Ne pas critiquer ou punir. Si l'enfant s'est comporté de manière inappropriée, ne vous précipitez pas pour le gronder. Comprenez si le bébé a bien compris la situation, s'il sait comment réagir. Une mauvaise compréhension des émotions ou des actions conduit à un comportement inapproprié de l'enfant.
Donnez une recharge émotionnelle. Ne lésinez pas sur les éloges, les câlins, les bisous. Dites à votre enfant comment s'est passée la journée et posez des questions sur ses expériences. L'essentiel n'est pas de se plaindre ou de condamner les actions d'autrui, mais simplement d'expliquer pourquoi vous êtes fatigué, pleuré ou triste. Ne négligez pas les problèmes de l'enfant, faites preuve de sympathie.

L'empathie peut être développée, mais le fait de ne pas utiliser cette compétence entraîne une diminution de l'empathie. Des études parmi les étudiants ont montré que le niveau de réactivité au cours des 30 dernières années a diminué de 40%. Par conséquent, comprendre l'empathie ne suffit pas. Impliquez-vous quotidiennement en prenant soin de vos proches.

Empathie

L'empathie est une catégorie qui est utilisée à la fois pour décrire un trait de personnalité et pour la qualité morale acquise, les compétences de communication ou le style d'interaction avec la réalité. L’empathie en tant que trait de personnalité se manifeste dans le besoin intérieur d’une personne de partager les expériences d’une autre personne; cela n’est pas fait consciemment lorsque de l’aide est offerte ou que la sympathie est exprimée et que la sphère émotionnelle se connecte indépendamment à l’état de l’autre. Au cours de l'empathie, les sphères émotionnelles de plusieurs personnes se confondent et leurs expériences se combinent, peu importe qui a commencé à éprouver des émotions.

La qualité de l'empathie, en tant que catégorie de compétences, implique qu'une personne ne reçoit pas cette capacité dès la naissance, mais qu'elle puisse se développer de manière autonome ou que cette compétence forme une société. En tant que style d'interaction, l'empathie est souvent remplacée par d'autres concepts non identiques de compassion ou de miséricorde. Il est important de comprendre qu'il existe une fusion de toutes les émotions - vous pouvez vous réjouir, être jaloux, tolérer, etc. c'est la principale différence par rapport aux autres catégories morales qui régissent les relations émotionnelles dans la société.

C’est peut-être la capacité d’exprimer de l’empathie à une autre personne qui est la qualité la plus précieuse, car même dans l’amitié, les gens peuvent rester proches des problèmes, aider et écouter de nombreux problèmes, mais en même temps, ils sont incapables de supporter le bonheur et le succès d’un autre. L’empathie de tout le spectre émotionnel est le plus clairement représentée dans la relation parent-enfant, lorsque la joie du bébé est encore plus agréable pour les parents et lorsque sa douleur à l’intérieur de lui fait encore plus mal.

C'est quoi

L'empathie émotionnelle est un terme désignant l'état d'une personne lorsqu'elle est connectée à la sphère émotionnelle d'une autre, ce qui implique généralement une coloration négative des émotions. Mais l'empathie n'a pas de limites dans les manifestations, par conséquent, elle procure un sentiment d'intimité, de chaleur et de soutien. Cette interaction décrit très bien l’amitié et la foi en une personne, car Cela implique moins une aide pratique fournie froidement à partir d'un calcul logique, que l'acceptation d'expériences émotionnelles et la création d'un sentiment d'intégrité pour les autres.

Une personne ne peut manifester cette qualité que par elle-même, il est impossible de faire ressentir à l'autre le spectre approximatif de ses émotions ou de s'inquiéter d'un sujet insignifiant pour elle. Du côté des destinataires, l’empathie est toujours perçue comme une chose agréable, donnant un sentiment de calme et de manque de solitude face à des émotions accumulées. Mais si vous exigez un tel comportement de la part des gens et que vous vous souveniez à quel point il était favorable, il ne pourra échouer que par une forte résistance à participer au moins d'une manière ou d'une autre à l'interaction.

L'empathie est impossible à contrôler ou à causer intentionnellement, bien que cette compétence puisse être formée. Dans sa structure, il a quelque chose de similaire à ses propres sentiments, apparaissant spontanément par rapport à la réalité environnante, mais peu contrôlé, bien que certaines pratiques, psychothérapie ou introspection prolongées permettent à une personne de les transformer.

C'est la différence dans la relation des autres et les processus internes qui se produisent avec la personnalité au cours de l'empathie qui ne permet pas d'attribuer cette catégorie uniquement à des manifestations positives de personnalités. Ceci est considéré comme une bonne chose par ceux qui veulent recevoir du soutien et de la sympathie, alors que l'état émotionnel d'empathie de la personne l'entraîne dans la sphère sensuelle d'un autre, où non seulement sa propre identité, mais aussi son contrôle sont perdus. Cela ressemble à la perte de soi, lorsque les désirs de l'autre sont perçus comme siens, que ses idées semblent extrêmement correctes et qu'une évaluation sobre n'est possible que lorsque des personnes sortent de la fusion et qu'il n'y a pas de sphère émotionnelle commune. Pour ne pas se perdre dans des explosions émotionnelles, il faut être capable de prendre de la distance, à la fois de la joie de quelqu'un d'autre, qui peut mener à une euphorie inconnue, et de la douleur de quelqu'un d'autre, qui détruit le système nerveux et le psychisme.

La présence de ce sentiment est une catégorie exclusivement subjective qui a une grande influence sur le processus général de formation ou de frustration des normes morales de la société.

L'empathie frise souvent la pitié et la miséricorde, la capacité de sacrifice et l'empathie - toutes ces catégories sont des clés directes qui renforcent la direction humaniste du développement humain. L’empathie se développe depuis l’enfance et, bien qu’elle ait une base innée en tant que capacité d’empathie, elle nécessite un travail interne supplémentaire.

Comment apprendre à faire preuve d'empathie

Pour certaines personnes, l’aptitude à ressentir l’humeur, l’état et les pensées de quelqu'un est innée ou acquise en raison de facteurs indépendants de la personnalité (en particulier l’éducation et l’environnement social). Ceux qui n'ont pas une orientation empathique très développée de leur sphère sensuelle et qui comprennent la nécessité de les appliquer davantage dans la vie peuvent apprendre spécialement à faire preuve d'empathie. Tout ne peut pas être appris consciemment, car nous pouvons ressentir certaines émotions non seulement sous l’influence de la sphère mentale, mais aussi pour éliminer les barrières internes qui interfèrent avec la sensibilité ou éliminer les blocages traumatiques sous la force de chacun.

La tâche principale pour apprendre à ressentir ce qui se passe chez les autres est importante dans toutes les nuances subtiles pour comprendre ce qui se passe dans sa propre sphère émotionnelle. Pour ce faire, vous devrez vous familiariser non seulement avec les sentiments de base disponibles, mais aussi avec leurs manifestations vives, mais aussi avec la reconnaissance de ceux qui sont généralement repoussés par le subconscient ou divisés les émotions en demi-teintes et combinaisons diverses.

Accepter et vivre votre propre palette sensuelle négative ouvre la sensibilité aux autres. Plus une personne se coupe des expériences désagréables et change, plus elle perd la capacité de reconnaître généralement ces émotions, à la fois en elle-même et chez les autres. Par conséquent, organiser pour lui-même l'occasion d'étudier le chagrin et la tristesse, la colère et le mécontentement, sans pour autant fuir ces expériences, permet ainsi de noter de telles expériences parmi d'autres. Dans de rares cas, vous devez vous permettre de ressentir du plaisir, de la joie, du désir, en tant que possibilité de manifestation d'empathie du côté positif. Les blocages psychologiques de sentiments relativement bons sont moins courants et s'accompagnent généralement d'un traumatisme grave (par exemple, lorsqu'il était impossible d'exprimer ouvertement l'amour) et nécessitent une psychothérapie personnelle.

Pour vous orienter dans les émotions et vous ouvrir l'accès à toutes leurs manifestations, vous devez libérer vos sentiments quotidiennement. Cela peut être sous forme de dialogue ou d'entrées de journal, si quelqu'un aide au dessin, aux sports, à la danse ou aux blogs - le format n'est absolument pas important. Une fois que l’habileté à reconnaître vos sentiments s’est formée, vous devez progressivement vous concentrer sur les personnes de votre entourage, pour lesquelles une écoute active est utilisée. Ne vous concentrez pas sur le texte parlé par l'interlocuteur - votre tâche consiste à capter les changements de voix, d'intonation, de gestes et autres manifestations de la coloration émotionnelle du récit.

Un point important dans l’évaluation de l’état d’un autre et l’essai de sentir qu’il est nécessaire, au moment de la perception, d’oublier les injures ou les joies qui vous unissent à une personne, ses actions passées ou vos espoirs de développement. Au départ, moins la perception émotionnelle sera liée à la perception émotionnelle, plus il est probable que, pendant le récit, vous fassiez l'expérience du même éventail de sentiments que ressent l'interlocuteur. Il est nécessaire d’éliminer la peur de ressentir un malaise ou une douleur, car c’est la réticence à ressentir des émotions négatives qui rend les gens plus durs, se détourne de la souffrance, se désabonne des groupes qui parlent de malheurs. Bien sûr, l’empathie peut apporter non seulement la joie de partager une victoire ou un sentiment qui a aidé un ami, mais elle nécessite également une force mentale pour vivre la douleur de l’autre, comme la vôtre. Ensuite, il sera nécessaire de rétablir la force, de mettre en ordre le système nerveux, le blessé, même si la douleur est moins ressentie.

La pratique fonctionne très bien lorsque vous essayez de vous imaginer à la place de l'interlocuteur, en principe, car ils expliquent fondamentalement l'empathie. Cela ressemble à la façon dont nous sommes imprégnés du destin des personnages de livres ou de films, lorsque nous ne dormons pas la nuit pour finir de lire ou pour demander un congé du travail, car la suite est sortie. Ces expériences seront similaires à des sentiments similaires d’attente du retour d’un être cher, même si vous n’avez pas de relation ou de surveillance lorsque vous lisez les détectives, malgré le fait que vous soyez boulanger dans un magasin de bonbons. Подобные погружения в чужой мир возможны при высоком уровне искреннего интереса, соответственно необходимо найти собственный интерес либо в личности собеседника (тогда автоматически каждая история будет восприниматься ярко и полностью) или же в рассказе (лучше чтобы он цеплял личные значимые темы, тогда поиск ответов заставит переживать и за другого).

Формирование навыков сопереживания

La formation de l’empathie a un aspect très pratique, qui repose sur l’utilisation de divers messages verbaux et d’actions non verbales. Notre cerveau lit les informations et peut être fermé ou ouvert à de nouvelles expériences, non seulement en fonction de leur sujet, mais également dans quel environnement l'action se déroule.

À chaque fois, il est nécessaire de préparer non seulement leur espace psychologique, mais également leur espace physique. Une meilleure perception de l'autre se produit s'il n'y a pas de barrières visibles créant une barrière (cela inclut les tables placées entre les haut-parleurs, le dos des chaises, les écrans). Cette technique peut également être utilisée à l'inverse - si vous devez être extrêmement indépendant de l'influence émotionnelle d'une autre personne, placez au moins une sorte de barrière entre vous et plus elle est impressionnante, plus vous bénéficiez d'une protection. Comment au niveau matériel les barrières sont supprimées, elles doivent être supprimées au niveau non verbal de votre corps - il ne devrait pas y avoir de membres croisés, de poses fermées et détournées. C'est tout ce que l'interlocuteur vous dit plus volontiers et en détail, mais vous devenez automatiquement plus ouvert à la réception d'informations.

Afin que l'attention capte toutes les nuances des intonations ou des expressions faciales changeantes, il est nécessaire de minimiser les bruits environnants, les distractions et la possibilité de mettre fin brusquement à la conversation (une porte ouverte, un téléphone qui sonne, etc.). Ce qui aidera à maintenir l’attention est d’essayer de répéter la posture et les gestes de l’orateur. Nos manifestations physiques reflètent un état mental. Il existe des études confirmées dans lesquelles, en répétant la posture d’une personne, une autre personne pourrait appeler ses émotions. Si vous écoutez également le texte, les informations et les détails des expériences de l'interlocuteur deviennent encore plus clairs. Ces processus se produisent en raison de l'implication des neurones miroirs et du reformatage biologique de la sphère émotionnelle en son expression physique.

Pour en savoir plus sur les gens qu'ils ne présentent que par texte, il est nécessaire de développer un désir constant d'apprendre plus d'informations. C'est une sorte de drogue que seule une nourriture informative ou émotionnelle peut compenser. Plus vous vous efforcerez d'apprendre au sujet des gens tous les jours, plus l'empathie sera grande et vous devrez vous intéresser à la fois aux biographies de personnalités célèbres et au prochain voisin d'un âge de la retraite. Demandez aux gens ce qu'ils ont vécu quand ils regardent le coucher du soleil ou quand ils boivent du thé à la lavande. Essayez de trouver les réponses de personnes complètement différentes, voyageant, si ce n'est dans le monde entier, du moins dans les villes voisines.

Pour comprendre la justesse du diagnostic et le ressenti des émotions des autres, il est bon de demander à un membre de votre famille de le pratiquer. C’est juste qu’une personne devrait honnêtement vous dire si vous exprimez correctement ses sentiments. Vous pouvez parler de vos sentiments sur la sphère émotionnelle d’un autre quand vous ressentez quelque chose et que vous pouvez logiquement assumer l’émotion que vous ressentez.

Pin
Send
Share
Send
Send