Conseils utiles

Comment rédiger un contrat de sous-location pour des locaux non résidentiels: 6 sections principales

Pin
Send
Share
Send
Send


Nous avons souvent entendu parler de sous-location, mais qu’est-ce qu’un contrat de sous-location pour des locaux, des propriétés, des terrains, où trouver un contrat-type, comment le résoudre? Littéralement, la sous-location signifie - le transfert par le locataire d'une partie du bien qu'il loue pour un usage temporaire (location) à un tiers, tandis que le locataire devient lui-même le bailleur vis-à-vis de cette tierce personne qui agit en tant que locataire. Le droit de sous-louer le bien loué doit être convenu et pris en compte dans le bail initial.

Un contrat de sous-location est établi lorsque le locataire transfère le bien qu'il a loué à un tiers. Conformément à la législation en vigueur (article 615 du code civil de la Fédération de Russie), un contrat de sous-location ne peut être conclu qu'avec le consentement du bailleur. Si le bailleur est opposé au transfert de ses biens à des tiers, la clause correspondante doit être incluse dans le contrat.

Si le locataire a conclu une sous-location sans le consentement du bailleur, le propriétaire peut résilier le contrat à l'avance et demander des dommages et intérêts du fait que le bien n'est pas utilisé conformément aux conditions du contrat de location. Dans la grande majorité des cas, la décision de verser une indemnité est prise en faveur du propriétaire.

Si le propriétaire ne s'oppose pas à la sous-location du bien, il est préférable de rédiger le document correspondant en annexe du contrat principal. Si le consentement au transfert de propriété de la sous-location est obtenu, le contrat de sous-location peut être conclu directement à partir de la date de ce consentement.

Règles pour l'établissement d'un contrat de sous-location

Jusqu'à la conclusion du contrat, la transaction n'est pas considérée comme terminée et n'impose aucune obligation ni aucun droit aux parties. La législation en vigueur interdit la sous-location de parcelles de fonds forestiers. Les organisations commerciales ne sont pas autorisées à transférer gratuitement les biens loués à des fondateurs ou à des participants de cette organisation.

Les mêmes règles s'appliquent aux sous-locations et aux baux. Le contrat doit nécessairement inclure des données vous permettant d'établir une propriété qui fait l'objet d'un bail. Si le contrat n'indique pas ces données, elles sont considérées comme non convenues par les parties et non considérées comme valides.

C’est pour cette raison que le contrat de sous-location doit également indiquer les données qui établiront le bien à transférer à la sous-location. Dans ce cas, le bien transféré doit correspondre à l'objet du bail. Si cette condition n'est pas remplie, le contrat peut être invalidé.

Conformément à la législation en vigueur (deuxième partie du paragraphe 2 de l'article 615 du Code civil de la Fédération de Russie), un contrat de sous-location peut être conclu pour une période ne dépassant pas la durée du bail. De plus, si le bailleur et le locataire concluent un nouveau bail à des conditions similaires, cela n’entraîne pas la reconduction automatique de la sous-location. Dans ce cas, il est nécessaire de conclure un nouveau contrat de sous-location pour la période requise.

Si le bail a été résilié plus tôt que prévu, cela entraîne la résiliation automatique de la sous-location. Dans ce cas, le sous-locataire a le droit principal de louer une propriété. Dans ce cas, le contrat peut être conclu pour une période ne dépassant pas la durée restante de la sous-location aux conditions correspondant au contrat de location résilié.

Selon le Code civil, un contrat de location et de sous-location est soumis à un enregistrement officiel s'il est conclu pour une période d'au moins un an. Dans ce cas, le contrat est considéré comme conclu à compter de la date d’enregistrement.

Si l'enregistrement public nécessaire n'est pas disponible, le sous-locataire comporte des risques graves. Par exemple, si le propriétaire ou le locataire décide de résilier le contrat plus tôt que prévu, le sous-locataire ne sera pas en mesure de protéger ses intérêts, car le contrat sans enregistrement n'est pas considéré comme conclu. Par conséquent, il est recommandé d’enregistrer le contrat sans faute, cela évitera les surprises futures.

Exemple de contrat de sous-location

Le concept de "sous-location"

Le Code civil de la Fédération de Russie définit ce concept. Selon le texte du document législatif, la sous-location est un certain type de relation juridique dans laquelle le droit d'utilisation de biens immobiliers est transféré à un tiers sur la base d'un accord.

En d'autres termes la personne qui loue les locaux au propriétaire cède l'objet loué au dit sous-locataire (pendant un certain temps)et avec tous les droits et obligations énoncés dans le bail principal.

Seule la transaction pour laquelle le contrat de sous-location est établi est considérée comme légale et le locataire et le locataire sont les contreparties.

Le locataire peut louer l'intégralité de l'objet, ainsi qu'une partie de celui-ci. Cela arrive le plus souvent. Il est plus rentable pour le propriétaire de louer l'intégralité des locaux, et dans les cas où une partie de la propriété reste inutilisée, le locataire attire des tiers.

Cela lui enlève une partie de ses obligations financières et le loyer devient plus rentable pour toutes les parties. La seule difficulté réside dans la distribution d’actions sur des factures de services publics. Ce point doit être négocié séparément (puisque l’obligation de les payer incombe au locataire).

La législation ne prévoit pas la conclusion gratuite d’un contrat de sous-location.

2. OBLIGATIONS DES PARTIES

2.1. Le locataire est requis:

  • dans les jours qui suivent la signature du présent contrat, céder à l'usage du sous-locataire les locaux spécifiés à la clause 1.1 du certificat d'acceptation-transfert, qui doit indiquer l'état technique des locaux au moment de la location.

2.2. Le locataire est requis

  • utiliser les locaux loués uniquement aux fins spécifiées à la clause 1.1 du contrat,
  • de maintenir les locaux loués en bon état et dans de bonnes conditions sanitaires jusqu'à la remise du locataire, afin de garantir la sécurité incendie et électrique,
  • payer le loyer dans les conditions fixées par le contrat,
  • lors de la détection de signes d'une situation d'urgence de la plomberie, de l'équipement électrique et autre, informez immédiatement le locataire,
  • si les locaux loués à la suite de l'action du sous-locataire ou de l'impossibilité de prendre les mesures nécessaires et opportunes, deviennent dans un état d'urgence, restaurez-les seuls, à leurs frais,
  • à ses frais, effectuer les réparations en cours des locaux loués,
  • à la fin de la sous-location, quittez les lieux et transférez-les au locataire avec le certificat d'acceptation en bon état, pouvant être utilisé:
  • à l'expiration du contrat, ainsi que de sa résiliation anticipée, de transférer gratuitement au locataire toutes les reconstructions et modifications convenues dans les locaux loués, ainsi que les améliorations qui composent les locaux et qui sont indissociables sans préjudice des structures des locaux, sauf disposition contraire d'un contrat séparé.

3. PAIEMENTS ET PAIEMENTS PAR CONVENTION

3.1. Le coût de la sous-location des locaux est de (indiquer en chiffres et en mots) roubles par mois.

3.2. Le paiement en vertu de cet accord est effectué en roubles par virement bancaire de fonds sur le compte courant du locataire spécifié dans cet accord, dans les jours suivant la facture du locataire.

3.3. Le sous-locataire paie le loyer mensuellement et dans l’ordre de paiement anticipé, sur la base des factures émises par le locataire.

3.4. Le moment du paiement est le jour où les fonds sont débités du compte du sous-locataire.

4. RESPONSABILITÉ DES PARTIES

4.1. En cas de non-respect ou de mauvaise exécution de leurs obligations en vertu du présent contrat, les parties sont responsables conformément au droit applicable.

4.2. En cas de transfert intempestif du loyer, le sous-locataire est tenu de payer une amende correspondant à% du montant du retard de paiement pour chaque jour de retard.

4.3. Le paiement d'une amende et l'indemnisation des dommages ne dispensent pas le coupable de s'acquitter de ses obligations contractuelles.

4.4. En cas de retour intempestif des locaux par le sous-locataire, il doit payer au locataire un loyer correspondant à la période d'utilisation des locaux non rendue à temps et une pénalité d'un montant correspondant à% du montant du loyer pour la période d'utilisation injustifiée correspondante des locaux.

5. RÉSILIATION DE L'ACCORD

5.1. À la demande du locataire, le contrat peut être résilié plus tôt que prévu si le sous-locataire:

5.1.1. Il n'utilise pas les locaux fournis (en tout ou en plusieurs parties) aux fins prévues prévues au paragraphe 1.1 du présent contrat.

5.1.2. Intentionnellement ou par négligence, aggrave considérablement l’état des lieux.

5.1.3. Plus de deux fois de suite, après le délai de paiement fixé par le contrat, ne paie pas le loyer.

5.2. À la demande du sous-locataire, le contrat peut être résilié de manière prématurée dans les cas suivants:

5.2.1. Si le locataire ne fournit pas de locaux à l'usage du sous-locataire, ou crée des obstacles à l'utilisation des locaux, conformément aux termes du contrat ou à l'objet des locaux.

5.2.2. Si les locaux, en raison de circonstances pour lesquelles le sous-locataire n'est pas responsable, sont dans un état impropre à l'utilisation.

6. DURÉE DE L'ENTENTE SUBARENDA

6.1. Les locaux sont loués pour la période allant de la date d'entrée en vigueur du présent accord.

6.2. Si le sous-locataire s'acquitte correctement de ses tâches, ainsi qu'en l'absence d'objections de la part du locataire, le contrat est considéré comme prolongé pour la même période, aux mêmes conditions.

6.3. Le contrat entre en vigueur dès sa signature.

7. CONDITIONS PARTICULIERES

7.1. La modification des termes du contrat, sa résiliation et sa résiliation sont autorisées par accord écrit des parties.

7.2. Cet accord est fait en 2 exemplaires ayant la même force juridique, un exemplaire pour chacune des parties.

7.3. Les différends découlant de cet accord seront résolus par des négociations. En cas de non-règlement des différends, le litige sera résolu devant la Cour d'arbitrage de.

7.4. À tous les autres égards non prévus par cet accord, les parties se conformeront à la législation en vigueur de la Fédération de Russie.

Le concept de sous-location de logements

Ainsi, le citoyen a loué son espace de vie, est payé à temps selon le montant prescrit, et ici, le locataire, avec ou sans votre permission, commence à le louer à d'autres personnes.

S'il le fait sans en informer le propriétaire, cela sera considéré comme une fraude. Dans le cas où il notifierait, il sera appelé une sous-location, nous acceptons d'appeler cela une sous-location.

Attention, il est important de savoir! Conformément à la loi (art. 671 du code civil de la Fédération de Russie), si un appartement est loué à un particulier, un contrat de location est conclu. Lorsque la partie est une personne morale, un contrat de location est conclu.

Il s’agit donc d’une personne cédant un appartement loué à une autre personne, qui devient locataire, locataire pour le propriétaire et bailleur pour lui.

Dans le langage courant, un propriétaire loue le bien à une personne, qui loue un espace de vie à un troisième citoyen, agissant en tant que propriétaire.

Quelle loi est réglementée

Une telle transaction est classée comme complexe, consensuelle et onéreuse. Deux personnes y participent, et il résulte d'un contrat de location conclu antérieurement. Parties - un tiers et un locataire du logement. Il est régi par un certain nombre d'articles prescrits aux chapitres 34 à 35 du Code civil de la Fédération de Russie.

L'article 615, alinéa 2 du Code civil de la Fédération de Russie dispose: «Le locataire de la maison, avec l'autorisation de son propriétaire, a le droit de sous-louer le bien immobilier loué à une autre personne». Il en est de même à l'article 685 du Code civil de la Fédération de Russie, à la seule différence que les parties au contrat sont le propriétaire, le locataire et le locataire.

Et dans les deux cas, le locataire principal est responsable de l'appartement loué devant le propriétaire de l'appartement.

Caractéristiques du contrat de sous-location

La loi n'interdit pas les augmentations de loyer lors de la sous-location. Certains entrepreneurs se spécialisent dans la sous-location et tirent un profit du redéploiement partiel ou total des locaux et les placent au cœur de leur activité.

Lors de l'embauche, un certificat de casier judiciaire peut être requis. Les instructions pour l'obtenir sont dans cet article.

La durée pour laquelle un contrat de sous-location est conclu peut être quelconque, sans toutefois excéder la durée de validité du contrat principal avec le propriétaire. En cas de modification du contrat de location (prolongation, résiliation), les modifications pertinentes devraient s'appliquer à tous les contrats de sous-traitance.

L'exécution d'un contrat de sous-location ne peut avoir lieu avant la conclusion du contrat de location principal entre le propriétaire et le locataire.

Si la validité du document ne dépasse pas 365 jours, il n'est pas nécessaire de l'enregistrer auprès de Rosreestr. La même chose s'applique aux contrats prolongés. Si le document est valable plus d'un an, il doit être enregistré auprès de l'agence Rosreestr, à l'emplacement de la propriété.

Ces points doivent être spécifiés dans le document de sous-location indiquant toutes les conditions de résiliation anticipée et les documents nécessaires à cet effet.

Si le contrat n'est pas conclu pendant une période déterminée, la résiliation de sa validité doit être accompagnée d'un avertissement écrit à toutes les parties - les participants dans une période d'au moins 90 jours.

Qu'est-ce qu'un livre d'achat et de vente? Vous trouverez un exemple du remplissage et les règles de référence ici.

Si le contrat enregistré est résilié plus tôt que prévu, les informations à ce sujet devraient également être transférées au Federal Register.

Caractéristiques de la conclusion du contrat.

Contrat de sous-location entre personnes morales: comment rédiger?

Ce type de document peut être conclu à la fois entre particuliers et entre personnes morales.. Sa conception est soumise aux règles générales des transactions relatives au transfert des droits d'utilisation et est régie par les dispositions du Code civil.

La principale différence entre le contrat de sous-location est le consentement du propriétaire des locaux non résidentiels à louer, c’est-à-dire le transfert par le locataire des droits d’utilisation du bien à un tiers. Cette condition est obligatoire pour la conclusion d'un document juridique.

Cependant, la procédure d'obtention de ce consentement et sa forme ne sont pas établies par la loi. Le plus souvent, cette procédure est la suivante:

  • une clause doit être incluse dans le contrat de location principal, stipulant que le locataire a le droit de transférer l'objet du contrat pour une utilisation ultérieure à des tiers,
  • le contrat de location initial est modifié par l'ajout d'un article sur le consentement du propriétaire à une nouvelle acquisition, par la conclusion d'un contrat supplémentaire, qui en fait partie intégrante.

S'il n'y a pas un tel accord - la sous-location est nulle et non avenue . Cela a des conséquences désagréables, pouvant conduire le propriétaire à la résiliation anticipée du contrat de location initial avec indemnisation ultérieure pour pertes (les locaux ayant été utilisés à d'autres fins).

Une copie du document confirmant le consentement du propriétaire doit être avec le sous-locataire.

La loi n'impose pas de conditions particulières à la forme d'un contrat de sous-location. Ce document doit être établi sous forme écrite simple, signé par les parties - participants et certifié par le service fédéral de l'enregistrement, si nécessaire. Le document est préparé en autant d'exemplaires que le nombre de parties impliquées dans la transaction.

Outre le texte du contrat lui-même, de telles annexes peuvent y figurer:

  • Description de la propriété non résidentielle
  • calendrier détaillé de remboursement de la location,
  • passeport cadastral des locaux non résidentiels,
  • certificat de propriété,
  • certificat de réception,
  • accords supplémentaires.

Règles pour la compilation d'un document

Pour établir un contrat de sous-location, vous devez rassembler un ensemble des documents suivants:

  • documents d'identité des parties impliquées dans la transaction (pour les particuliers - un passeport d'un citoyen de la Fédération de Russie, un certificat d'entreprise individuelle, des documents statutaires pour des personnes morales),
  • documents confirmant le droit d'utiliser le bien transféré (copie du bail),
  • documents confirmant le droit de propriété (passeport cadastral, documentation technique),
  • contrat de sous-location et ses copies en double exemplaire (un pour chaque participant à la transaction).

Contenu du contrat de location de locaux non résidentiels

Que devrait contenir le texte du contrat de sous-location de locaux non résidentiels?

Tout d'abord il est nécessaire de décrire en détail les locaux loués ou sa partie, sans données spécifiques sur l’objet du transfert, le document n’a pas force de loi.

Deuxièmement, la période pendant laquelle le droit d'utiliser l'objet est transféré au sous-locataire est indiquée.

Dans le même temps, le contrat de location ne peut durer plus longtemps que la période de validité du document original.

Troisièmement, les conditions du paiement de la location et son montant, ainsi que le mode de paiement (en espèces, sur une carte bancaire ou sur un compte bancaire) sont prescrits. Le montant du paiement peut être fixe ou calculé au coût de la place. zone m.

В-четвертых, нужно отметить, каким образом будут оплачиваться коммунальные платежи, особенно актуален этот момент в случае субаренды части помещения.

В-пятых, должно указываться целевое использование нежилого помещения, то есть его назначение и виды коммерческой деятельности, разрешенные при его эксплуатации.

Comment naissent les comptes fournisseurs? Et si son délai de prescription était expiré? Des informations complètes et des conseils sur le lien.

Si les locaux sous-loués présentent des défauts, ceux-ci doivent être indiqués dans le texte du contrat.et stipule également à quel moment et aux frais de qui ils doivent être éliminés.

Structure et exemple de remplissage de documents

La forme du contrat de sous-location n’est pas différente de celle d’autres documents similaires. Comme tous les contrats relatifs au transfert de droits d'utilisation, le contrat comprend plusieurs sections:

  • Titre du document, date de préparation et lieu. Il est permis d'utiliser les détails de l'entreprise dans la partie supérieure (si l'entité légale agit en tant que locataire).
  • Détails des contreparties - participants à la transaction.
  • Description de l'objet du contrat indiquant les propriétés individuelles.
  • Conditions de validité.
  • Droits et obligations des participants.
  • Annexes (certificats de propriété et de droit d’utilisation, certificat de réception, indiquant le mobilier et le matériel, le cas échéant).

Un exemple de document peut être téléchargé ici.

En tout état de cause, la conclusion d'un contrat de sous-location protégera les deux parties des problèmes litigieux qui pourraient survenir dans le cadre de relations commerciales, même entre parents proches. Ne vous fiez pas à la décence des locataires et des sous-locataires, il est préférable de rédiger un document une fois pour éviter tout malentendu.

Pour plus d'informations sur la rédaction d'un contrat de sous-location pour des locaux non résidentiels, voir cette vidéo:

Sujet et conditions de l'accord

L'objet de la transaction est la location d'immeubles par le locataire à une autre personne moyennant un loyer temporaire. Généralement, si la personne est absente pour une raison quelconque, il peut réduire le coût du paiement de l'immobilier loué dans l'espace loué, par sous-location.

Parfois, cela agit comme un moyen de gagner de l'argent sur les biens immobiliers loués. Après tout, il existe une option dans laquelle le locataire peut louer ce logement à un prix supérieur à celui qu’il loue.

Cela dépendra du nombre de personnes avec lesquelles il sera repris, de la demande, sans que son état et son équipement jouent un rôle déterminant.

Ce que vous devez savoir lorsque vous concluez un accord

Lorsque vous parvenez à un accord, vous devez connaître quelques nuances à observer. Dans le cas contraire, la transaction peut être déclarée nulle et non avenue (y compris résiliée en justice).

Pour éviter cela, suivez les étapes suivantes, à savoir::

  • le propriétaire du bien à louer doit être conscient du fait que son logement a été livré,
  • la possibilité de louer un appartement par un locataire à d'autres citoyens est enregistrée, cette condition est légalement inscrite dans le code civil
  • il est impossible de louer les locaux pour une période plus longue que la durée du bail.
Faites attention! En fait, l'accord juridique sur la location de logement régit la relation juridique ultérieure, qui consiste en sa remise aux autres citoyens. Ceci est bénéfique pour son propriétaire, car il régule et contrôle ces deux relations en fonction de ses préférences et de ses désirs personnels.

Louer un appartement avec droit de sous-location

L'article 615 du Code civil de la Fédération de Russie dispose qu'il n'est possible de nouer le rapport juridique à l'étude que si le locataire a préalablement précisé cette possibilité juridique en tant que clause distincte.

Lorsque le contrat de location initial pour la location de locaux est conclu, cet élément doit être inscrit et les parties doivent être informés de son existence.

Si cette condition est indiquée dans le document, le locataire peut à l'avenir légalement (après en avoir préalablement informé et convenu avec le propriétaire) signer un contrat séparé avec un tiers.

La clause permettant au locataire de louer un bien immobilier est fixée dans un document, dans l'une des sections, avec la désignation de ses paramètres.

D'un point de vue juridique, pour conclure correctement une transaction de sous-location, vous devez être guidé par un modèle de contrat rédigé avec compétence (l'échantillon peut être téléchargé à partir de notre site Web ici).

Valeur légale

L’essence de la transaction est la location d’un appartement loué à une tierce personne pour une période de temps différente, mais ne dépassant pas celle qui prévoit la location des locaux.

En fait, avec le consentement du propriétaire de l’immeuble, le locataire agit en tant que bailleur et réglemente les termes du nouveau contrat. Dans cette situation, le contrôle de la transaction peut être effectué par le propriétaire.

Lors de la location, les droits et obligations du propriétaire vis-à-vis du locataire et du locataire sont précisés. Cependant, le propriétaire n'est pas toujours prêt à être cédé à des tiers par le locataire de son bien immobilier, y compris pour un enrichissement personnel ou pour tout avantage pour différentes raisons.

Après tout, il ne peut pas faire pleinement confiance, il doute de sa solvabilité en cas de dommage ou de destruction de biens par le sous-locataire.

Par conséquent, il est recommandé que si le propriétaire de l'appartement a des doutes sur cette question - il est préférable de contacter la compagnie d'assurance et d'assurer le bien, cela ne sera certainement pas à sa place si une sous-location est proposée.

Qui profite

À première vue, en répondant à cette question, il peut sembler que les deux parties reçoivent des avantages et des dividendes. Cependant, pour répondre à cette question, vous devez la comprendre plus en détail.

Le propriétaire joue le rôle principal dans cette obligation: il loue la surface habitable de son propriétaire. Il est responsable de la transaction conclue et veille à son respect par l'autre partie.

Cependant, comme vous le comprenez vous-même, personne ne passera un accord avec une tierce partie pour satisfaire ses besoins immatériels ou spirituels. Toute transaction poursuit l'obtention d'un avantage particulier - généralement matériel.

Par conséquent, si une personne qui loue un espace de vie informe son propriétaire et fixe préalablement la possibilité de sous-louer (ou si cela a été décidé conjointement par les participants à la relation juridique), il poursuit un certain objectif.

Probablement, il n'utilisera pas pleinement l'espace de vie et il disposera d'une pièce libre ou celle-ci sera vide pendant un certain temps en raison de son absence.

Les entrepreneurs cherchent à maximiser les profits tirés de l’espace vide, réduisant ainsi le coût du loyer et, dans certains cas, tenant compte de la dynamique des prix sur le marché des services, voire même rapportant de l’argent.

La seule chose dont le locateur sera chargé est de contrôler les conditions de la transaction et, si nécessaire, d’informer le propriétaire.

Ce qu'un propriétaire peut extraire pour lui-même n'est pas suffisant, car il reçoit un paiement constant du locataire pour son espace de vie loué. Cependant, nous pouvons indiquer que si l'appartement est sous-loué, le coût du loyer augmentera. Bien que dans la pratique, ces options ne se produisent pas si souvent.

Comment le contrat est conclu et s'il est nécessaire de s'inscrire

Le cadre réglementaire actuel fournit une forme écrite simple pour la conclusion d'un contrat. Il est compilé en 2 (deux) copies. Une copie reste avec les parties à la transaction.

Si la transaction est tripartite - lorsque le propriétaire du logement est également impliqué, la chambre d'enregistrement ou l'intermédiaire (* comme mentionné ci-dessus), trois copies doivent alors être effectuées.

Quant à la nécessité d’enregistrer un document, cela dépend du moment de sa conclusion.

Il existe deux types de cet accord.:

  1. Court terme - lorsqu'il est conclu pour une période maximale de 12 mois, le document juridique n'exige pas d'enregistrement auprès d'un notaire. Cela est prévu au paragraphe 2 de l'article 651 du code civil de la Russie.
  2. Longue - la durée dépasse 12 (douze) mois. Ensuite, l'enregistrement de l'Etat est nécessaire au bureau du notaire.
IMPORTANT! Il est nécessaire d’enregistrer un contrat de location pour un appartement situé à Rosreestr s’il est valable plus de 11 mois, c’est-à-dire qu’il est long et qu’il ne peut être conclu plus longtemps que le contrat de location de l’appartement principal.

Généralement, les gens n'enregistrent pas de contrat, ne le rédigeant que pendant 11 mois, puis le renouvelant par la suite. Cela comporte certains risques si le locataire et le sous-locataire se révèlent des locataires peu scrupuleux.

Conditions essentielles du contrat de sous-location d'un appartement

Pour vous protéger d'éventuelles conséquences négatives, nous parlons du propriétaire de l'espace de vie et du locataire. Dans le contrat de sous-location, un certain nombre de conditions importantes doivent être définies afin de réduire les risques de conséquences négatives.

Dans des conditions essentielles il est nécessaire:

  1. Désigner sur la base de ce que le propriétaire peut conclure une nouvelle relation, c'est-à-dire montrer la légalité - le contrat initial pour la location de locaux, ou une autorisation notariée écrite du propriétaire du logement.
  2. Indiquez le sujet et les droits des parties.
  3. Prescrire les conditions de la résiliation des obligations.
  4. Imprimer la taille du tableau et la procédure pour le fabriquer.
  5. Devrait être indiqué si vous louez une chambre.
  6. Il est conseillé de joindre un inventaire de la propriété et de son état.
  7. Les termes ne doivent pas dépasser la durée du bail.
  8. Autoriser l'enregistrement, après paiement anticipé.
  9. Convenu de la procédure de paiement des factures de services publics.

Comme il ressort de ce qui précède, les conditions sont simples, mais leur respect permettra d’éviter les conséquences négatives pour le propriétaire de l’appartement. Il est important que toutes les parties comprennent la responsabilité et se familiarisent avec elles. Par conséquent, il n’ya pas de malentendu ni de différend au cours de leur discussion.

Le contenu du document (exemple)

Pour rédiger ce contrat de location correctement, vous devez vous tourner vers des échantillons prêts à l'emploi. En l’utilisant, il convient de respecter la procédure établie pour le remplissage.

Le texte doit être composé correctement, sans fautes d'orthographe ni de ponctuation, il ne doit y avoir aucune différence.

Télécharger un exemple de contrat de sous-location

Selon toutes les règles, il doit contenir les attributs requis (éléments) reflétant son essence, les droits et obligations des participants, la procédure de règlement des différends.

En termes de paramètres et de contenu, il est identique à un contrat de location d'un logement. B. Pour commencer, dans l'en-tête devrait être appelé un document - un accord pour la location d'un appartement.

Après quoi il est indiqué:

  1. Lieu et date civile de la détention.
  2. Détails des participants.
  3. L'objet de l'accord.
  4. Termes de conclusion.
  5. Obligations et droits des participants, procédure d’utilisation et de transfert des biens dans l’appartement.
  6. Paiement du loyer et des factures de services publics.
  7. Responsabilité civile des parties.
  8. Termes et conditions de résiliation.
  9. La procédure de résolution des litiges. La possibilité de force majeure.
  10. Autres conditions
  11. Les applications
  12. Détails et adresses d'inscription des participants.
  13. Place pour signature.

Si vous décidez d’utiliser vous-même le modèle standard de l’accord, il est important de respecter toutes les exigences. L’exactitude dans cette affaire protégera des malentendus et des questions litigieuses.

Il peut être écrit à la main et imprimé sur une imprimante. Peu importe comment, l’essentiel est que ce soit par écrit.

Risques existants

Le risque est souvent présent dans toutes les transactions juridiques. La relation envisagée n'est pas une exception. Ils existent pour le propriétaire de l'espace de vie et pour les locataires. Ainsi, lors de la rédaction d'un contrat de sous-location d'appartement, les parties doivent prévoir toutes les situations de conflit possibles et la procédure pour les résoudre.

En outre, le propriétaire courra le risque que le contrat soit conclu sans sa participation et, souvent, il risque de ne pas savoir qui habite l'appartement et assume les dégâts éventuels. Nous vous recommandons d'établir un accord avec le propriétaire de l'appartement pour voir le locataire (tripartite).

Pour le locataire, le risque de résiliation du contrat de location avant la période convenue. Ensuite, le locataire doit quitter les lieux à l’avance, et le locataire doit indemniser la personne confisquée.

N'oubliez pas que, pour les dommages matériels, le locataire est responsable envers son propriétaire.

Procédure de règlement des litiges

Si des conflits surviennent dans cette relation, nous vous recommandons de les régler oralement, lors d’une conversation personnelle. Si une personne se trouve dans une situation difficile et a retardé le paiement, vous pouvez lui accorder un report. Biens endommagés - oblige à éliminer le problème.

Si la partie n'en tient pas compte, invitez un avocat compétent et organisez une réunion tripartite. Bien entendu, le dialogue doit être mené sans scandale.

Si tous ces fonds sont épuisés, vous devez contacter le tribunal, qui comprendra le problème. Sous réserve de toutes les conditions pour la préparation du document - l'heure de l'audience s'écoulera plus rapidement et la décision sera prise dans l'intérêt du demandeur.

Recommandations générales

Dans tout type de relation juridique, il y a une chance de conséquences négatives. Pour éviter tout risque, le propriétaire des lieux doit suivre quelques recommandations.

Conseils importants:

  1. Lisez attentivement le projet d’engagement, obligeant à les approfondir, et au second côté.
  2. L'appartement a une propriété chère - pour fournir une garantie du locataire.
  3. Limitez le nombre de résidents et indiquera les conditions requises pour le partage. Des campagnes souvent bruyantes peuvent causer beaucoup de tort à l'appartement et aux voisins. Et cela a beaucoup à faire avec un appel aux forces de l'ordre.
  4. Si vous avez des amis dans la maison où l'appartement est loué, vous devez demander à suivre les nouveaux locataires. Ils seront en mesure d’informer à temps des personnes qui lui ont rendu visite et des éventuels incidents que des locataires sans scrupules pourraient tenter de cacher.
  5. Examinez les documents: enregistrement permanent dans la Fédération de Russie, état civil, présence ou non de dettes sur le site Web de la FSSP.
  6. Assurer la propriété.

Pour le sous-locataire - à la conclusion du contrat, demandez l’opportunité d’étudier une copie du contrat de location afin que les conditions et le droit de louer des biens immobiliers soient visibles.

Sous réserve de ces règles, le propriétaire se protégera des ennuis des fraudeurs. À la fin de l'article, nous proposons de télécharger des exemples standard de documents.

Contrat de sous-location d'appartement entre personnes morales

Contrat de location d'appartement entre particuliers

Pin
Send
Share
Send
Send